samedi, juillet 20
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Kinshasa Jazz confirme sa 4ème édition à l’Institut Français

« L’idee est de mettre ensemble les musiques urbaines et la musique jazz. Il y a aura Rebo pour la génération actuelle et Verkys kiamwanga, Francesco de Lubumbashi », déclare Paul Ngoie leperc lors de la conférence de presse annonçant la tenue de la 4ème édition d’une Kinshasa Jazz festival qui se tiendra à l’Institut Français de Kinshasa.

[masterslider id= »2″]

Cette édition est celle du festival de jazz va rendre hommage aux célèbres jazzmans disparus à cause de la COVID 19 notamment Manu Dibango, Ellis Marcallis, Noel Camillieri,…

« Nous espérons que tout le monde va saisir l’opportunité d’écouter de la bonne musique jazz», indique Kathryn Brahy, déléguée du Centre Wallonie Bruxelles . Et d’encourager Paul Leperc d’avoir maintenu le cap malgré la situation difficile liée à la covid19. Pour elle, Kinshasa Jazz 2020 est une édition des résistants. « entre Le jazz et le Centre Wallonie Bruxelles m, il existe une longue histoire d’amour qui dure depuis 24 ans », ajoute-t-elle.

«Les musiciens qui vont m’accompagner sont tous congolais. On ne cesse jamais d’apprendre. En RDC, je serai dans une situation gagnant gagnant surtout devant les musiciens congolais», avoue Boni Field, jazzman américain.

Ce festival vise à faire la promotion de la musique jazz en République Démocratique du Congo mais également encadrer des jeunes musiciens congolais par des formations et ateliers de renforcement de capacités.

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :