Maitre Alfred Liyolo, une pierre tombale à la taille de l’artiste !

Maitre Alfred Liyolo, une pierre tombale à la taille de l’artiste !

« Ye ko atika bronze n’a défaut », « l’artiste qui apprivoisa le bronze », a choisi de quitter la terrre des hommes un certain 1 avril 2019. Derrière lui, sa femme, sa famille surtout ses enfants n’ont pas croisés les bras pour pérenniser son œuvre.

Lui qui vit encore dans la mémoire collective à travers ses œuvres imposantes dans la ville de Kinshasa et ailleurs :  qui ne connaît pas les deux mains célébrant la bravoure des artistes congolais à la place victoire ? Qui ignore l’hommage aux vaillantes femmes maraîchères de Lemba,… la Fondation Liyolo , après l’organisation l’expo Empreinte Liyolo, a voulu maintenir la flamme du Maître Alfred Liyolo en organisant dans la soirée du 19 novembre 2021 à l’Eglise Notre Dame de Fatima une messe d’action de grâce en présence du Gouverneur de la ville, des commissaires généraux en charge de la culture et francophonie, à l’occurrence Gentiny Ngobila, Yvettes Tabu et Yolande Elebe Ma Ndembo.
Le jour suivant, le 20 novembre 2021, a été dévoilé, au Necropole Entre Ciel et Terre, la Pierre Tombale. Cette gigantesque œuvre bâti en pierre précieuse représente les deux mains identitaires et Liyolo en plein service rendant cette avenue artistique surtout touristique. Avec ce geste, Maître Liyolo peut être visité sur cette avenue sans se perdre. Sur cette Pierre tombale, l’on peut voir l’image d’un artiste infatigable en bronze entourée de la granite coulée en béton, œuvre est signée Atelier Liyolo tenu par son fils Rik Enyuka .
La pose de la pierre tombale vient de mettre un terme au deuil de Papa, a dit Myoto Liyolo, fille du défunt et Directrice de la fondation éponyme, devant les médias.
Comme l’exige la coutume, ses frères cousins  n’ont pas manqué d’asperger le « Ntsamba » autour et ont brouté les « Makasu » pour demander à l’illustre disparu de bien accueillir la réalisation de cette promesse surtout d’intercéder auprès de Dieu pour l’unité de la famille.

Abbé Coco devant la Pierre tombale de Alfred Liyolo pH . arts.cd

Rik Enyuka Liyolo a présenté l’œuvre à son père à des phrases simples; « Tu nous vois Papa, tu connais nos difficultés. Tu vois aussi cette œuvre que nous avons fait pour toi, Papa. L’exemple de l’unité familiale que tu nous a laissé doit continuer des siècles et des siècles. Nous avons réalisé notre promesse », a déclaré presqu’en larmes son fils, Rik Enyuka Liyolo.
Sa femme, Friederike Liyolo, à son tour devant cette Pierre tombale ressemblant plus au moins à l’audace de Alfred Liyolo de son vivant, a commencé à rappeler les promesses de deux amoureux avant de tomber en sanglots.  « Liyolo est là, il vit avec nous. Les thèmes exploités dans ses œuvres illustrent bien les béatitudes rapportées dans l’évangile selon Matthieu », ont été les mots apaisant de l’officiant du jour , Abbé Coco.

Originaire de Bolobo dans le Maï Ndombe, Alfred Liyolo est légendaire dans son village. Mais son cousin Gaetan a saisi la balle au bond pour ’interpeller les dirigeants afin que son fief natal puisse connaître l’erection d’un monument en son hommage. Parce que, selon lui, le monde entier célèbre les œuvres de Liyolo sauf son village.

Notons que Alfred Liyolo, fut un célèbre  sculpteur et plasticien qui est né en 1943 en République Démocratique du Congo et a tiré sa révérence à Vienne en 2019. Et depuis, sa famille à travers la Fondation Liyolo s’est lancé dans la course de pérenniser l’œuvre de ce géant mondial.

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :