jeudi, août 11
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner

Makutano: Gestion des risques dans le financement de la culture

Les acteurs majeurs du secteur de la culture congolaise se sont retrouvés au Makutano 7 au pullman ce mardi 7 décembre 2021. « La gestion des risques dans le financement de la culture » est le thème retenu pour ce panel isolé dédié à la culture congolaise.

Intervenante Dada Kahindo a lors de son intervention évoqué un concept de « Éducation culturelle ». Pour la coordinatrice de la Plateforme Contemporaine, « les dirigeants ne sont pas éduqués à promouvoir la culture. Souvent les autorités congolaises ne viennent dans les activités culturelles quand ils sont invités par des diplomates. Ce qui prouve que plusieurs d’entre nous souffrent de fréquentation de lieux de la culture. C’est dans ce cadre que nous avons proposé le concept de éducation culturelle pour permettre à l’enfant congolais d’apprendre le rôle et l’importance des œuvres artistiques dès l’école primaire ».

Dialogue entre les institutions

À en croire certaines langues présentes dans ce panel,  les politiciens ne comprennent pas ce que font les artistes. C’est ici il faut faire appel aux rencontres entre les structures de la société civile réunissant des artistes pour des échanges permanents avec les décideurs.

« Je suis actif depuis 40 ans dans le secteur culturel congolais. Mon plus grand regret est que tous les problèmes évoqués ici sont les mêmes. A mon avis,  Ce qui nous manque c’est la formalisation de la politique culturelle en termes des lois », pense Valentin Mitendo.

L’édition 2021 de Makutano a accordé une place à la culture aux côtés des autres secteurs économiques  juteux.

OM

%d blogueurs aiment cette page :