samedi, juillet 20
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Politique culturelle: les cuisiniers congolais haussent le ton !

La cuisinière et responsable du restaurant «Chez Claude», Marie-Claude Lulu Kapupa a plaidé, mardi au cours d’un entretien avec l’ACP, pour la création d’une politique culturelle axée sur la valorisation du métier des cuisiniers en RDC, à l’occasion de la journée internationale des cuisiniers célébrée le 20 octobre de chaque année. Elle a également plaidé pour que l’Etat congolais commence par considérer le domaine de la restauration comme une richesse culturelle et puisse s’investir dans la promotion des cuisiniers congolais à travers les concours culinaires.

[masterslider id= »2″]

Elle a souhaité que cette promotion soit beaucoup plus mise en exergue lors des manifestations officielles où l’Etat expose les talents en art culinaire de ses fils et filles en lieu et place des cuisiniers étrangers souvent vécus en Kinshasa. L’Etat devrait aussi asseoir une politique d’accompagnement des restaurants du point de vue de l’allégement des taxes et de l’accès à certaines ressources de base à l’instar de l’électricité de l’eau, des denrées alimentaires, a-t-elle ajouté, évoquant cela parmi les difficultés rencontrées par son établissement au quotidien.

Dans le cadre du perfectionnement du métier de cuisinier, Mme. Lulu a recommandé à ses collègues à diversifier leurs productions en faisant un mixage entre les cuisines congolaises et étrangères. Une manière pour eux d’étendre leurs menus et de rechercher le développement de ce secteur.

Par ailleurs, Mme Lulu a fait savoir que la cuisine doit être considérée  et pratiquée comme un art,  car elle réveille un tas d’émotions, de sensations, d’hormones et d’action, bref une passion préoccupée à satisfaire le client à travers un met. Pour elle, nombre de cuisiniers opèrent plus pour la recherche du lucre et moins pour un but social, d’où la résurgence à Kinshasa des restaurants, voire des «malewa». Agée d’une cinquantaine d’années et graduée en art plastique à l’Académie des beaux-arts(ABA), Marie-Claude Lulu Kapupa a plus de sept ans dans l’exercice de la profession cuisinière.

SL

%d blogueurs aiment cette page :