« Rendez-nous nos oeuvres d’art, crions-nous à tue-tête… l’émotion » (Yves Kabongo)

« Rendez-nous nos oeuvres d’art, crions-nous à tue-tête…  l’émotion » (Yves Kabongo)

Faisant le parallélisme entre l’incendie du Musée de Gungu et la démarche visant à faire rapatrier quelques objets culturels éparpillés en Europe et ailleurs, Yves Kabongo propose une autre approche et pense qu’il faut d’abord pour la RDCongo des abris sécurisés.


« Et après, nous avons des drames comme le musée de Ngungu : 25.000 pièces d’une valeur marchande de 15.000.000$ mais valeur historique inestimable, dans du 20x10m de bâtiment financé par la CTB pour 37.000$, sans sécurité, dispositif anti-incendie dans un pays où les rares pompiers sont dans une seule commune de la capitale et dans quelques aéroports.

NON…répertorions plutôt nos œuvres d’art là où ils sont, élaborons des contrats de location à long terme, contentons-nous des répliques, le temps de construire des infrastructures appropriées avec les revenus de location pour les garder en sécurité….. « le pragmatisme »!

Yves Kabongo

%d blogueurs aiment cette page :