Shak Shakito parmi les cinq artistes participant au Bozar-Plateforme Afropolitain en Belgique

Shakito

Produite par Espirito Mundo en collaboration avec Bozar, la performance pluridisciplinaire « When I Finally Wake Up » souhaite dépasser « les conditionnements et catégories préétablies grâce à un travail de co-création au sein d’un groupe d’artistes hétérogènes prêt à se réinventer », souligne le site de la plateforme Bozar. Au total, cinq artistes venus de divers horizons sont en résidence de 15 jours en Belgique. Ainsi, le produit fini de ce métissage culturel et artistique, apprend-on, sera présenté le 16 novembre prochain, au Palais Bozar.

[masterslider id= »2″]

Shak Shakito, musicien congolais, Bouchra Lamsyeh, DJ franco-marocaine, Lisette Ma Neza, jeune chanteuse et slam poétesse rwandaise, Alex Cepile, artiste multimédia et Aline Yasmin, poète et curatrice, tous deux italo-brésiliens ont créé un champ culturel propre. Ils conjuguent leurs talents à l’occasion de cette résidence collaborative qui va déboucher à une performance qui mettra ensemble la musique, les  rythmes, les mots et les images.

Notez que Shamba Benoit Olela, de son vrai nom, Shak Shakito, guitariste et compositeur congolais a participé à plusieurs projets pluridisciplinaires d’envergure. En 2011, il sort premier album « Fausse note », qui lui permettra de prendre part en 2013 au Festival international de musique universitaire (FIMU) de Belfort, France. En  2017, il signe son deuxième album « Ngelo ». En 2020, il pose ses valises en Belgique pour cette résidence de création qui va déboucher à un spectacle le 16 novembre prochain au Bozar. Bon vent donc à cet artiste qui chante en lingala, tetela, français.

Onassis Mutombo

%d blogueurs aiment cette page :