jeudi, juillet 18
Meet the target Banner
Meet Logic PRINT Banner
Tous derrière les FARDC

Teddy Lelo* (re)peint le double ShowBuzz de l’humoriste Benji 4

Après deux spectacles d’humour « Imprévu » et « Rire de nos amours » durant deux jours d’affilée au ShowBuzz, l’expert événementiel, Teddy Lelo, debrief à sa manière cette production du kaizen Prod et l’humoriste Benji4 qui s’est déroulée du 26 au 27 mai dernier.

Les plus :

Contenu : Benji est un artiste talentueux donc on ne pouvait s’attendre qu’à un super spectacle… présenté tel que vendu ! Un oui c’est assez normal mais deux d’affilé… Bravo !

Public : dans tout événement, le public joue un rôle important, dans un spectacle d’humour encore plus peut être… surtout que pour le premier spectacle « imprévu » l’artiste avait construit son show une grande partie autour des interactions avec le public. Pour toutes ses raisons, le public devait répondre présent et pour ce cas, il l’était bien… les deux jours… ça fait toujours joli, un événement avec un public au rendez-vous.

La créativité dans la communication : le visuel super bien conçu et un spot vidéo simplement génial, les petites capsules ci et là dans les réseaux sociaux, le soutien des humoristes vedettes qui ont fait des vidéos… c’était Top et ça dénote de l’envergure de l’artiste.

Organisation dans l’ensemble : de fois le vrai challenge d’un événement c’est simplement que ça se passe, oui, juste faire ce qu’on a dit ! Les organisateurs ont tenu parole, rien qu’à voir certains aspects de l’organisation je peux voir les défis relevés, Bravo !

Les sponsors : j’ai vu une activation Illicocash où on pouvait acheter les tickets à prix réduits… c’était malheureusement fait trop en retard (on en parlera plus bas)… mais qd même, une implication d’un sponsor, c’est très précieux… La Bracongo aussi et d’autres ont accompagné… c’est important de le souligner car bcp d’évènements sont MAL ACCOMPAGNÉS !

Les moins :

Le prix : bien que personnellement je n’ai pas trouvé d’inconvénient sur les prix d’accès fixés, bcp de personnes non seulement n’ont pas bien compris la logique des prix, certains ont estimé que c’était un peu cher… bon la logique de la cible prime donc on retient la tarification comme un moins, d’où l’activation avec Illico si elle prenait plus de temps ç’allait être super.

Le retard : plus d’une heure à chaque fois de retard pour débuter le spectacle c’est chaud ! L’impatience était lisible mais bon après deux vannes l’artiste avait pu détendre l’atmosphère et c’était parti.

L’organisation : finalement c’est aussi un aspect qui est souvent oublié… j’imagine que la production était tellement plongée dans le spectacle que les aspects purement organisationnels ont été un peu négligés : mise en place, le protocole était un peu perdu…

La communication : je parle ici dans son aspect diffusion… encore une fois c’était la plus grande faiblesse… avec des supports aussi bien faits, la communication active ne s’est faite que quelques jours pour deux jours de spectacle… trop peu et aussi trop limité au niveau des canaux (TV, Radio, affichage…).

Mais dans l’ensemble je félicite vraiment l’artiste et surtout le producteur.

Il faut souligner que les événements qui proposent d’autres types de contenus que la musique, la restauration ou la religion ont bcp de mal à gagner leur public surtout si c’est payant !

Nous sommes pour un paysage événementiel bien plus varié, apportons au maximum de l’énergie aux projets novateurs.

*Teddy Lelo, spécialiste événementiel et communication.

%d blogueurs aiment cette page :