Yolande Elebe Ma Ndembo, marraine de la Soirée des arts 3

Yolande Elebe Ma Ndembo, marraine de la Soirée des arts 3

La 3ème édition de la Soirée des Arts (LA 3) prévue le 26 novembre 2021 au Musée national de la RDC sera portée par la Commissaire générale en charge de la Coopération Décentralisée, Francophonie et Porte – parole du Gouvernement provincial de Kinshasa. C’est l’une de grandes annonces de la conférence de presse tenue ce 2 novembre 2021 organisé par le media www.arts.cd pour lancer officiellement les activités de la Soirée des arts 2021. 

A ce sujet, un atelier des journalistes en collaboration avec l’Unesco et un speed-meeting devant les étudiants de l’IFASIC et de l’UPN vont précéder la dite soirée de prestige. Pour cette édition, le thème choisi est « le journalisme culturel et sportif : levier pour l’édification de la RDC que nous voulons » et sera sous l’égide de la Commissaire générale en charge de la coopération décentralisée, Francophonie et porte – parole du Gouvernement provincial de Kinshasa, qui, souligne-t-on, a été présidente de jury du Prix Lokumu Arts.cd 2, bien avant sa nomination en tant que Commissaire générale. Le premier portail de la culture et des arts en RdCongo, vous invite à découvrir la marraine de la Soirée des arts 3, qui est son Excellence Yolande Elebe Ma Ndembo.

Tout savoir sur la Soirée des Arts 3 !

Zoom sur la Marraine !

Écrivaine-poétesse engagée tant dans le social que dans les services publics et Présidente de l’Association des Femmes de lettres congolaises, Yolande Elebe Ma Ndembo est coordinatrice adjointe du Collectif des artistes et des culturels, mais aussi Commissaire Générale en charge de la coopération décentralisée, Francophonie et Porte-parole du Gouvernement provincial de Kinshasa. Femme forte et active, Elebe est actuellement Secrétaire Générale de la Commission spéciale de Coopération entre les villes de Kinshasa et Brazzaville(COSPECO). Femme des lettres à multiples casquettes, Yolande Elebe est une figure qu’on ne présente plus dans le secteur des arts et culture en République Démocratique du Congo.

Il faut souligner que le parrainage de cette troisième édition illustre aussi bien l’engagement du premier portail numérique des arts et culture www.arts.cd dans l’équité du genre, au sein des industries culturelles et créatives ; que la culture comme outil de dialogue et de coopération, également, le rayonnement du concept « Francophonie », au sein de la ville de Kinshasa, notamment par l’intégration du « Prix de la Francophonie de l’Afrique Centrale » dans les catégories à primer.

Voici les critères de sélection pour le Prix Lokumu Arts.cd 3

L’Art n’est pas que musique

Coordinatrice des points focaux du Comité Panafricain de comité de mobilisation pour la Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante (JMCA), et représentante spéciale de la JMCA pour la RDC, Yolande Elebe Ma Ndembo est coordinatrice de la commission de suivi ville créative de l’UNESCO pour la ville de Kinshasa.
En République Démocratique du Congo, en général et à Kinshasa, en particulier, beaucoup ont tendance à ne limiter les arts qu’à la musique. En choisissant comme Marraine, une femme des lettres et de surcroit première commissaire générale de la ville de Kinshasa, en charge de la Coopération Décentralisée et Francophonie, ceci démontre à suffisance que Arts.cd en tant que média culturel, prône la diversité culturelle surtout, se nourrit de la pluridisciplinarité.

Jonathan Bilari

 

%d blogueurs aiment cette page :